Throw back makeup // Vanessa Paradis, 1993

vaness16

Mon éveil au maquillage, nineties oblige, s’est fait à travers la lecture de magazines musicaux et du décryptage intensif des vidéos qui passaient en boucle sur MTV.

Vanessa Paradis, échappée de sa période Gainsbarre, a sorti un album composé par Lenny Kravitz à cette époque de ma vie. Elle n’était pas encore une icône, lui passait pour être le mec le plus cool du Rock FM. J’ai reçu le CD en cadeau lors de sa sortie et les photos contenues dans le livret m’ont particulièrement marquées. C’était la démocratisation du style folk, une tendance largement inversée par le grunge quand il est devenu, lui aussi, mainstream. Mais le style pseudo-hippie avait encore, en France, deux belles années devant lui et les adolescents n’attendaient qu’une chose : que les magazines leur expliquent comment faire.

J’avais douze ans et un seul labello coloré en guise de make-up bag.

Rétrospectivement, je me rends compte à quel point son maquillage était chargé. Qu’importe, j’adorais son style et la gamine préadolescente en moi l’aime toujours, En quoi consistait ce look ? En gros, un make-up complètement sixties, passé à la moulinette des années quatre-vingt dix. Fards mats, orangés, bouche opaque, sourcils redessinés.

makeupbon

Les lèvres sont ourlées par un crayon couleur chair et un rouge à lèvres dans les tons brun-rouge. Le blush est mat, sans une once de reflets irisés.

La fameuse « banane » est crée avec une palette de fards déclinant des nuances de violet. Le sourcil est épilé, affiné et allongé au crayon. L’eyeliner est noir et posé en trait épais, sans être trop étiré.

Get the look

 

 

Dans le Jeune et Jolie de Juin 1993 (notez la superbe typo du titre et la mise en page ingénieuse), on te donnait tous les conseils pour ressembler à Vaness. J’avais accroché ces deux pages de magazines dans ma chambre, à côté d’une photo de Jim Morrison. Arf.

JJ3

 

Plus d’images

[slider_pro id= »6″]

Enjoy!

2 Comments

  • Emilie Ollivier Milbled dit :

    Purée j’ai l’impression que c’est moi qui ait écrit cet article ! J’avais 12 ans à l’époque, j’avais ce « Jeune et Jolie » et j’étais et suis toujours fan de Vanessa -je crois que c’est à cause d’elle que je suis abonnée au crayon ! Par contre dans les produits suggérés, le crayon est trop light et naturel par rapport à ce qu’elle portait à l’époque. J’ai écrit un truc essayant de synthétiser le make-up des années 90 et j’y ai mis du Vanessa à gogo ! Elle est tellement emblématique. http://maquillageetautresvanites.blogspot.fr/2014/07/le-make-up-des-annees-90.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *