Les Sélections // Bourjois

tout

Il est parfois difficile de faire son choix dans la jungle des produits distribués en grandes surfaces. Qui ne s’est pas un jour retrouvé chez Monop’ avec la sensation de chercher une aiguille dans un botte de foin ? Pour ceux ou celles dont le budget est un peu serré, il est possible de piocher dans plusieurs marques afin de constituer un kit de bonne qualité !

Chez Bourjois, les performances inégales des fards sont compensées par la très bonne qualité de certains produits pour le teint et les classiques de la marque restent de très bons investissements :

Color Boost Red Sunrise

Dans la lignée impulsée par Clinique avec les Chubby Stick, suivi par un grand nombre de marques, Bourjois a lancé son stylo à lèvres. J’étais déjà emballée par les crayons Just Bitten Kissable de Revlon (de véritables petites merveilles) et j’ai découvert le Color Boost grâce à ma copine Pops, un matin en arrivant au travail, éblouie par l’éclat de ses lèvres. A mi chemin entre le gloss et le rouge à lèvres, il a un fini très lumineux et brillant, qui joue un peu sur la tenue (on ne peut pas tout avoir). Très pigmenté, tout en étant facile à étaler, il laisse les lèvres souples et non collantes.

Au delà de la formulation, qui est très bonne, on peut souligner le fait que les teintes sont tout simplement merveilleuses. J’ai choisi Red Sunrise (un rouge avec des sous tons roses froid), mais il est décliné dans cinq autres couleurs  : Fuschia Libre (un vrai rose tirant sur le violet), Orange Punch (orange avec des nuances de rouge), Peach on the Beach (un corail clair qui balance entre l’orange et le rose), Red Island (un rouge éclatant assez froid) et le dernier en date Plum Russian (un prune tirant sur le violet).

Fond de teint Healthy Mix Serum (N°53)

Adoubé par Lisa Elridge, c’est un fond de teint à la texture atypique, qualifiée de « gel » par la marque. Je pencherais plutôt pour l’appellation « sérum », qui me semble mieux coller à la réalité. Assez liquide, très léger, il est frais et vraiment très agréable à porter; je l’applique avec les mains, en le tapotant littéralement pour qu’il se fonde à ma peau. Ce qui m’apparait vraiment comme une qualité, c’est qu’il ne marque pas les zones sèches (ma Némésis) et c’est un des seuls fond de teint sur la marché (avec celui d’Avène) dont je peux dire cela. Son fini est lumineux et velouté. Ce n’est pas un champion de la couvrance, mais il unifie tellement bien le teint, qu’il floute les imperfections. Avec un peu de correcteur, les peaux à imperfections légères peuvent s’en sortir; pour les peaux qui ont tendance à briller, il faudra poudrer la zone T. C’est un fond de teint que j’utilise souvent les jours de fatigue, car il est très facile à appliquer et complètement imperceptible.

Les teintes sont réputées pour tirer sur la jaune et c’est assez vrai. Le seule chose que je pourrais lui reprocher à ce niveau, c’est l’absence de teintes pour les peaux foncées, ce qui est un vrai problème.

Anticernes correcteur Healthy Mix Éclat Clair

N’étant pas sujette aux cernes très marquées, je l’utilise souvent en tant que correcteur. Sa texture crémeuse et épaisse est assez couvrante et il tient très bien. J’y reviens souvent et je m’étonne à chaque fois de son efficacité. Pour flouter les imperfections, je le pose avec un pinceau de la marque EverydayMinerals (qui produit du super maquillage, mais également des pinceaux magiques, j’y reviendrai), initialement destiné à poser le fard à paupières: ses poils sont assez durs et fournis, ce qui permet de faire fondre la texture sur la peau. Utilisé comme anticernes, il est très lumineux; je l’applique au doigt, car la chaleur de la peau permet de mieux étaler l’anticernes en général. Je n’ai pas constaté qu’il puisse filer, mais encore une fois, je ne l’utilise pas beaucoup à cette fin.

Il existe en trois teintes: clair, médium et foncé

Fard à joues Rose coup de Foudre (16)

Les fards à joues de Bourjois ont été lancés en 1863 : autant dire qu’ils ont encombré les tiroirs de plusieurs générations de femmes en France. Ma mère ne faisait pas exception à la règle, et je garde un souvenir ému de mes explorations dans la salle de bain pour fouiller dans son maquillage. L’odeur des petites boîtes colorées me semblait merveilleuse. Aujourd’hui, elle fonctionne comme une machine à remonter le temps et me replonge directement en enfance. Ils existent en 21 teintes, mates ou irisées; il y en a donc pour tous les goûts ! J’ai choisi la teinte 16, un rose corail légèrement irisé, couleur qui s’adapte à la plupart des peaux claires.

La prochaine fois nous palerons de Gemey-Maybelline… bises!

 

1 Comment

  • Pauline dit :

    Color boost red sunrise mon amour! Depuis que je l’ai acheté,je ne m’en sépare plus. J’qime tout: sa couleur, sa texture (qui n’assèche pas les lèvres) et même s’il ne tient effectivement pas très longtemps, et bien je le rachèterai (et je prendrai même sûrement ses petits camarades)!
    Et merci pour cette « revue de presse » du maquillage accessible et de bonne qualité!
    <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *