La cire au sucre c’est génial, mais c’est relou, aussi

Plus jeune, je ne jurais que par le rasoir, simple, rapide, indolore… mais malheur, j’ai vite compris qu’au lieu de me faciliter la vie, je me la compliquais pour de nombreuses années à venir. C’est là que, moi petite occidentale fraîchement débarqué de ma France natale avec mes bandes de cire Veet et mes lingettes apaisantes, j’ai réalisé que mes cousines du bled avaient une technique à la fois moins chère et moins contraignante que la mienne.

Qu’est-ce que c’est?

egypt beauty

Oui, c’est une technique ancestrale

La cire au sucre est une technique d’épilation venue du Maghreb et du Moyen Orient. Elle est totalement naturelle, puisqu’elle ne nécessite que des produits de la cuisine et aucun instrument. C’est aussi la moins chère du marché !

C’est en réalisant tout ça que j’ai commencé à envier à mes cousines cette fameuse cire au sucre. Intriguée, je les regardais la préparer elles-mêmes dans une casserole puis ensuite la malaxer pour en faire une pâte jaune et collante qui résolvait tous leurs problèmes pileux !

Qui dit brune méditerranéenne dit aussi système pileux à la fois développé et foncé, cette technique relève donc de la survie.

Et bien sûr, elles ont essayé de m’apprendre :

La recette

sucre

Source: Wikipédia

C’est la méthode d’épilation la moins chère au monde: : du sucre, de l’eau et si tu veux (mais c’est facultatif), du miel et du citron. C’est aussi la moins contraignante : pas besoin d’attendre que les poils soient longs, cela fonctionne même sur les poils courts.

Le citron a des propriétés désinfectantes (et permet au mélange de ne pas cristalliser) ainsi que le miel, qui a aussi des pouvoirs adoucissants.

  •  2 verres de sucre en poudre (environ 500g)
  •  1/2 verre d’eau (environ 15cl)
  • le jus d’une moitié de citron
  •  2 cuillères à soupe de miel

La marche à suivre:

  • dans une casserole, dissoudre le sucre dans l’eau
  • faire cuire à feu doux
  • lorsque le mélange s’est épaissi, ajouter le jus du demi citron
  • laissez cuire à feu doux; ne pas laisser bouillir, mais lorsqu’une mousse fine apparaît sur le mélange, c’est prêt
  • laisser reposer : lorsque l’on peut toucher le mélange, on peut commencer à le pétrir

Mon expérience

Évidemment, mes cousines ont essayé de me transmettre la bonne parole, même si à première vue, le sucre, je le préfère dans mon café.

Première utilisation

Au mariage de ma cousine qui, en guise de leçon m’en a collé sur la jambe et à tiré avant que j’ai eu le temps de dire ouf. Par contre j’ai eu le temps de crier.

Deuxième tentative

L’une de mes cousines, prise de pitié m’en a fabriqué une grande quantité que, ô miracle, je pouvais conserver au congélateur et ressortir quand je voulais de retour en France. Malheureusement j’ai eu beau essayer de la malaxer comme elle, cela ne donnait jamais le même résultat. J’ai fini par abandonner en me disant que le voyage en avion ou le choc thermique devait être à l’origine de la modification intrinsèque de cette pâte. Adepte de la mauvaise foi, je n’ai pas du tout tenu mon incompétence et ma flemme pour responsables de cet échec cuisant.

Le temps a passé et j’ai découvert mon nouveau meilleur ami : l’épilateur électrique. Il me suit partout, je l’aime et il ne me déçoit jamais… sauf quand mes poils sont trop courts mais malgré tout visibles (et oui ! Je suis toujours aussi brune). Résignée, je me suis faite à l’idée que je n’aurai jamais une épilation parfaite à la maison.

La découverte

Un beau jour, après le boulot, je rentre tranquillement à la maison et découvre dans la chambre de ma sœur ce pot : SUCRE DERME sucre à épiler au miel (méthode traditionnelle du Maghreb). Première question qui me vient : T’as trouvé ça où ?

sucre dermeÉtonnamment elle me répond chez Monoprix a.k.a temple de la beauté des fonctionnaires en manque de moyens mais tout de même adeptes de nouveautés beauté.

J’ouvre le pot et trouve que ça ressemble à s’y méprendre à la cire que font mes cousines : même couleur, même odeur, même texture.

Deuxième question : Et t’as essayé ? Ça fonctionne ? C’est compliqué ?  Ok je sais, ça fait trois questions.

Elle m’explique le fonctionnement : suivez bien.

  • tu passes le pot 15 secondes au micro-ondes
  • tu malaxes la quantité que tu veux jusqu’à obtenir une pâte jaune collante mais pas trop
  • tu l’utilises sur n’importe quelle partie de ton corps (de préférence une avec des poils sinon pas vraiment d’intérêt)
  • une fois que la boule de pâte ne colle plus ou au contraire colle trop, tu la jettes et tu en fais une autre sans avoir à remettre le pot au micro-ondes
  • quand tu as terminé tu refermes le pot pour une utilisation ultérieure (le pot fait 300g et peut donc servir un grand nombre de fois, cela dépend évidemment de l’utilisation que vous en ferez)

Là je me dis que ça à l’air super simple et que ça va révolutionner ma vie. Quelques jours plus tard, je me décide à laisser derrière moi l’échec vécu des années auparavant et de tenter l’expérience.

Comme indiqué, je mets le pot à chauffer 15 secondes au micro-ondes ( jusqu’ici tout va bien) je malaxe, j’obtiens une pâte juste comme il faut ( jusqu’ici tout va toujours bien) et je débute le test sur l’une de mes jambes ( jusqu’ici tout va plus que bien ) !

pate 5pate2patepate 3

RÉVÉLATION, c’est vrai on ne m’a pas menti ça enlève même les poils courts.

Je suis RAVIE ! Oubliée, la frustration de ne pas être douée avec mes mains, je suis déjà prête à remiser bandes de cire, épilateur et à oublier l’abonnement body minute envisagé…

10 minutes plus tard, ce n’est plus le même son de cloche: j’ai SUPER MAL au pouce, il me tiraille et chauffe (et oui, la partie du corps la plus sollicitée lors de cet exercice est le POUCE, lui qui sert à malaxer dans un premier temps puis à étaler la cire dans un second). Les dix premières minutes, toute à mon bonheur,  je ne sentais pas la douleur,  puis petit à petit celle–ci s’est faite sentir et j’ai de nouveau abandonné  .

Conclusion

Il en faut bien une

La cire au sucre c’est génial

  • ce n’est pas cher
  • ça enlève vraiment les poils courts
  • ça sent bon
  • c’est pratique sur de petites zones ou pour des retouches
  • ça se conserve longtemps
  • c’est 100% végétal
  • on l’utilise tiède, c’est donc safe pour les problèmes de circulation
  • ses ingrédients (miel et citron) et la gestuelle exfolient les peaux mortes
  • elle assouplit le poil et minimise la repousse

La cire au sucre c’est aussi relou

  • si vous avez des doigts en mousse comme moi, vous allez vite être saoulée et endolorie
  • il faut prendre le coup de main pour la malaxer et l’appliquer
  • si vous utilisez la recette, il faut aussi bien surveiller le mélange

Alors pour ma part, j’aime vraiment cette méthode, mais je l’utilise rarement et l’épilateur électrique reste mon meilleur allié contre les poils. Mais si vous êtes patients et avez un muscle du pouce bien développé, n’hésitez pas à l’essayer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *