TEST // Battle x Huiles démaquillantes

 

gif-mixa

Les combattants

À notre gauche, l’Huile Démaquillante Mixa, issue de la nouvelle gamme de démaquillants dits « surgras » de la marque.

À notre droite, l’Huile Éclat Sublime de L’Oréal, qui peut se targuer d’être la première huile démaquillante bon marché à avoir été vendue en grand surface.

Les deux produits amorcent la tendance à la démocratisation de ce mode de démaquillage très populaire chez les japonaises et qui est resté assez confidentiel en France, jusqu’à l’engouement pour des huiles de marques telles que Shu Emura ou DHC. Alors réservées aux inconditionnelles et aux initiées, les huiles démaquillantes restaient assez coûteuses.

Les promesses

Chez Mixa, on est prudent. Pas de promesses mirobolantes, l’huile démaquille, nourrit et protège la peau. Elle contient de l’huile minérale mais est enrichie d’huiles végétales, comme l’huile de carthame ou de rose. Elle est sans paraben, conseillée aux peaux sensibles et sèches.

L’Oréal a le propos plus dithyrambique: l’huile nettoie mais pas seulement. On promet une peau magnifiée, plus éclatante. De plus, le nettoyage est censé s’effectuer en un clin d’œil. Elle convient à tous types de peau. Elle est composée d’huile minérale.

Le match

J’ai commencé par utiliser l’huile Éclat Sublime de L’Oréal peu après sa sortie et je dois avouer qu’elle m’a immédiatement conquise. Légère, facile à travailler, elle se rince hyper facilement et, selon mon expérience, ne laisse pas de voile sur les yeux. Elle a une odeur discrète et surtout, elle dissout le maquillage en un claquement de doigt. C’est cet aspect du produit qui m’a le plus bluffée. Je me suis rarement démaquillée aussi rapidement et efficacement. J’ai fait plusieurs fois l’expérience de passer un coton imbibé d’eau micellaire après son utilisation: ma peau était nette. Concernant les effets sur la qualité de la peau, je suis très sceptique. Je crois qu’on ne demande pas à un démaquillant de faire autre chose que de démaquiller. Mais bon, on est chez L’Oréal, qui fait toujours son intéressante.

C’est donc avec impatience que j’ai attendu l’huile de Mixa. Allait-elle surpasser le poulain de L’Oréal? J’aime beaucoup les produits de cette marque. J’aime aussi le fait qu’elle ne promette pas la lune mais des cosmétiques ciblés et efficaces. L’huile est dans cette lignée. Elle est agréable à utiliser, très douce. Le parfum est présent sans être gênant. Elle m’a semblé un peu plus épaisse que celle de L’Oréal et se travaille donc un tout petit peu moins facilement. J’ai aussi pu constater qu’elle m’irritait très légèrement les yeux et y laissait ce fameux voile, mais très peu de temps. La peau est nette après son utilisation et elle n’est ni grasse, ni irritée.

Les résultats

Malgré mon penchant pour Mixa, c’est l’huile Éclat Sublime de L’Oréal qui l’emporte. C’est un très bon démaquillant, très efficace, qui pourrait peut-être disputer un match avec une huile catégorie poids lourds, comme la DHC.

L’huile de Mixa reste un bon produit, dont la composition est moins lourde que celle de L’Oréal. Elle peut convenir à celles qui cherchent un produit moins cher que les huiles végétales vendues en magasins bio, mais qui ne sont pas des puristes (il y a quand même de l’huile minérale).

Sur le sujet de la composition des produits, les avis sont toujours très partagés… Voici deux articles très intéressants (et contradictoires, sinon c’est pas marrant):

DeNovo

Ravalement de façade

Bon démaquillage!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *