5 bonnes raisons de chercher ses couleurs

Aujourd’hui, on parle colorimétrie, une discipline fascinante, qui a ses adeptes et ses détracteurs. C’est pour moi un outil ludique et utile pour jouer à se définir … et c’est enrichissant. Il ne s’agit pas d’entrer dans une case ni de s’interdire quoi que soit, juste d’apprendre à se connaître!

Trouver ses couleurs permet d’entrer dans une démarche de simplicité concernant son apparence et voici les 5 raisons qui la rendent intéressante:

1. On se regarde vraiment

eyes colorConnaître les nuances de son teint, comprendre les interactions entre celles-ci et la couleur de ses cheveux, de ses iris, arriver à définir une palette, un axe, c’est prendre le temps de se regarder sans se juger. Il s’agit de voir « l’image globale« , pas celle qui nous est dictée ou que l’on fantasme.

2. On s’accepte

Les yeux, les cheveux, la peau, le teint, les nuances, le port de tête, in fine, ce que dégage un être de manière non verbale, donnent une image non analysée, qui laisse une sensation, une empreinte. C’est cette empreinte qui matérialise la beauté (selon moi, hein.) Lorsque l’on cherche à trouver ses couleurs, on doit tabler sur ce qui nous caractérise et le sublimer. Le naturel revient au galop et on s’aperçoit qu’il n’est finalement pas si mal.

3. On perd moins de temps

Holi Hindu festival

Holi Hindu festival

Savoir ce qui nous va, c’est arrêter de tâtonner. Une fois qu’on se connaît, on passe moins de temps à choisir dans les magasins et plus à faire des choses constructives et épanouissantes (écrire, faire du Yoga et des séances de chatouilles à ma fille pour moi).

4. On consomme moins

Qui n’a pas acheté un rouge à lèvres ou un fond de teint de la mauvaise teinte? Des vêtements dont les couleurs nous ternissent et nous éteignent? Pour dépenser son argent dans autre chose que le superflu mais ne pas le bouder quand même, il faut avoir la main sûre et savoir choisir des produits et des tenues qui vont nous illuminer et sublimer nos atouts. On se crée un répertoire beauté/accessoires/vêtements sûr et fiable.

5. On fait fi des tendances

afroUne fois que l’on connait ses couleurs, on apprend aussi à accepter que certaines choses ne sont pas pour nous. C’est relaxant, car la foison de choses proposées sur le marché, alliée à un manque de connaissance de soi pousse à des choix qui ne servent à rien. On se laisse toutes/tous tenter par des palettes qui ne nous ressemblent pas, c’est normal. Mais ce dont nous avons souvent besoin, c’est de trouver une patte, un style. Rien ne nous empêche de jouer avec les codes; mais qui n’est pas à la recherche de la simplicité?

 

 

Ça vous tente? La suite arrive bientôt 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *